L’Ami retrouvé de Fred Uhlman et Un été algérien de Jean-Paul Nozière

Bonjour à tous ! Aujourd’hui je vais réaliser un court article sur deux récits d’enfance. Ils racontent l’amitié de deux garçon qui va être mise en difficulté.

Le premier s’agit de Un été algérien écrit par Jean Paul Nozière. Le second est l’Ami retrouvé écrit par Fred Uhlman.

Ces deux romans sont très courts et faciles à lire. Ils évoquent le même thème, mais j’ai eu deux avis très différents.

Un été algérien

J’ai eu l’occasion d’étudier ce livre à l’école. Dans l’ensemble, je n’ai pas apprécié cette lecture.

Ce livre relate l’amitié de deux garçons durant la guerre d’Algérie. Le premier, Salim (le personnage principal), est algérien. Le second, Paul, est français. Avec la montée du F.L.N, Salim va être partagé entre l’envie de libérer son pays, et celle de garder son amitié avec Paul. L’intrigue est très intéressante et promet une belle histoire. Cependant, il y a beaucoup d’éléments qui m’ont dérangé et qui ont fait que je n’ai pas apprécié cette lecture. Mon avis est très personnel, mais je tiens à le partager.

Le début du livre m’a assez déplu. Les personnages ne sont pas bien présentés, c’est en quelque sorte à nous de bien comprendre les relations qu’ils entretiennent selon le texte, et cela est assez frustrant. J’ai eu du mal à m’y retrouver.

Tout au long de l’histoire, j’ai eu énormément de mal à m’attacher aux personnages. Certes, ils vivent beaucoup de choses difficiles, mais leurs émotions ne sont jamais évoquées, et nous avons très peu d’informations à leur sujet.

Je ne sais pas quelle est la morale du livre. Cependant, il représente vraiment la réalité de la guerre, malgré le fait que l’auteur n’ai évoqué uniquement les actes criminels des algériens et non pas ceux des soldats français. L’histoire est très triste, le personnage principal est sans cesse confronté à des situations difficiles.

Dans ma classe, beaucoup de mes camarades ne l’ont pas apprécié. Cela dit il vous plaira peut-être si vous aimez les histoires historiques et/ou d’amitié !

L’Ami retrouvé

sans-titre (19)

Ce roman a été inspiré de la vie de son auteur, mais il ne s’agit pas d’une autobiographie. Il raconte l’histoire de deux amis, Hans et Conrad, dont l’amitié va être mise en difficulté face à la montée au pouvoir du parti nazi. En effet, Hans est juif tandis que Conrad est un aristocrate allemand.

Ce live a été un grand coup de cœur. Je l’ai trouvé assez facile à lire, de part son style d’écriture; j’ai adoré la plume de l’auteur.

J’ai trouvé l’histoire très intéressante. Elle nous donne de nombreuses informations sur la période durant laquelle elle se déroule, qui est très importante car il s’agit de la montée au pouvoir du parti nazi. L’intrigue est d’ailleurs très intéressante. Elle suscite en nous de nombreuses questions, puisque nous nous demandons si l’amitié des deux garçons va ainsi survivre ou non.

La fin du livre est très surprenante. Elle nous donne une information sur Hans, qui est bouleversante et qui donne une toute autre dimension à l’histoire, et c’est cette fin qui rend le livre inoubliable. Je ne voudrai pas vous la raconter; je vous recommande vivement de lire ce livre pour comprendre.

 

Au final, ces livres ont à peu près la même morale, ou du moins c’est la conclusion personnelle que j’en ai tiré. Ils m’ont montré à quel point la guerre peut bouleverser la vie d’une personne, à quel point la grande Histoire peut avoir un impact sur les petites histoire. Dans les deux récits, les amitiés vont être détruites.

 

A très bientôt.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s